Jour : 15 août 2019

Temps de lecture : 15 minutes   En cette après-midi pluvieuse du 4 juin 2018, Jean-Thomas Icarus n’était pas à l’aise appuyé contre un panneau point de covoiturage, à quelques encablures du vieux port où il guettait son chauffeur. Ce sentiment de gêne provenait de son accoutrement. Ce bourgeois Bohême héritier de la plus huppée des agences immobilière montpelliéraines se retrouvait attifé d’un […]

Lire la suite